concerts passés

2015, concerts passés

Madrigal de Paris. 

Ce 22 mars nous a permis de  rencontrer Pierre CALMELET et son ensemble de 26 choristes. Hé bien, nous nous rappellerons de ce dimanche: quelle rencontre!

Une précision impressionnante,  toujours au service du texte. Une maîtrise de la partition qui donne l'impression que tout est facile. 

Les voix de cet ensemble se sont développées et épanouies dans notre église comme rarement nous l'avons entendu..

Quelle joie nous procurent ces moments! Ils  rendent la vie bien belle. Merci!

 

Jean-Philippe NAVEZ, Hervé CUDENNEC et Olivier MELL. 

Ils sont revenus cette année. Et c'est toujours aussi prenant. Airs connus, improvisations, chant partagé avec l'assemblée, nous avons passé un moment très fort, très chaleureux.

Et nous sommes sortis sous un soleil radieux, typique de la Bretagne...

 

Ce 14 mai, jour de la fête de l'ascension, nous avon encore vécu un moment fantastique. Corinne FRUCUS, Stéphane MORASSUT, accompagés par Jean CHARTIER nous ont entraînés dans la musique sacrée française, du XVIIIème au XXème siècle. Leur maîtrise de la voix est au service de la spiritualité des pièces. Les applaudissements amplement mérités, avaient presque un côté intrusif, tant nous étions partis loin en suivant ces compositeurs si bien servis par l'équipe de Corinne et Stéphane. 

Quelle chance d'écouter ces interprêtes dans ce cadre de Saint Sulice qui porte si bien la voix!

 

Dimanche 24 mai

Hervé LEFEVRE revient vers nous avec son groupe chorale et sa formulation instrumentale. HANDEL et CHARPENTIER, pièce de hautbois, tout y était. Energie, précision, au service des textes, les 230 auditeurs sont repartis enchantés, surpris même pour certains d'avoir eu autant de plaisir.

 

 

 

Dimanche 14 juin

Laudine BELLIARD et le choeur Sait Germain étaient parmi nous.

Ils ont osé!! ils ont monté des motets de BACH, monuments que beaucoup ont peur d'aborder. 

 Et ils ont bien fait. Car nous avons passé un sacré moment. Diviser un choeur  amateur en 8 pupitres, embrasser ces fugues magnifiques, ciseler les résolutions  usant de nuances maîtrisées, ils ont fait tout cela avec âme. La densité des applaudissements témoigne que cette âme a été bien perçue par l'auditoire. 

Je peux citer ML, présente dans la nef: "Bach, je n'avais jamais compris ce qu'il disait, mais là, j'ai vu combien c'était profond, et comment la musique multiplait le sens du texte". Un de ses voisins de rajouter :" Que le petit quatuor était élégant, on a tellement aimé qu'on en aurait bien écouté un peu plus".

Merci et bravo à vous. Heureusement que vous existez!

 

Dimanche 20 septembre.

Encore une journée mémorable.  

Véronique, auditrice fidèle,  me disait que l’église devait être contente de ce moment, de constater qu’elle était encore employée à ce à quoi elle est destinée.

Il est vrai que les pièces interprétées  l’ont été avec âme et enthousiasme.

Le soutien instrumental (8 cornets à bouquin, 2 saqueboutes, une viole de gambe, un orgue) fut opportun et majestueux.

La musique sacrée de la renaissance est précise, mais elle est tout sauf austère. Elle magnifie les paroles sur lesquelles elle s’appuie. D’aucun disent qu’elle fait « exploser » le sens des textes.

Et c’est cela que nous avons vécu ce dimanche à St Sulpice. Quelle chance!

Grand merci à Exultate.

 

Dimanche 27 septembre

Le quatuor Abelard, en cet après-midi radieux, nous a proposé une prestation où l'intelligence  était au service de la beauté. Église lumineuse, programme virtuose, voix en harmonie avec tout cela... Que dire de plus?  Mille merci, et à bienôt...

 

2014, concerts passés

Jean-Philippe, organiste, Olivier, talabarder et Hervé chanteur traditionnel, nous ont stupéfaits le dimanche 13 avril.

Ils ont tiré parti de l'acoustique de l'église, fabuleuse mais seulement quand elle est  maîtrisée. Ils ont joué devant le choeur, au fond de l'église, tout en restant proches des auditeurs. Le chant d'Hervé a séduit. Olivier a montré les différentes facettes de ses bombardes,  il en a surpris plus d'un. Jean-Philippe a jonglé d'un orgue à l'autre, trouvant le ton juste, les jeux adaptés, la façon de rendre proches ces musiques  si riches.

Merci et à l'année prochaine?

 

 

Ce dimanche 18 mai, l'ensemble double dièse nous a rendu visite. Un sacré programme , une grande maîtrise, de l'enthousiasme, la recherche du sens, merci à vous.merci beaucoup. D'autant que  ce qu'ils ont fait n'a pas séduit que les convertis de longue date.

Comme souvent, des passants sont entrés dans l'église, attirés par la musique.  je les ai vus s'asseoir, prendre le temps, avant de ressortir les yeux pleins d'étoiles.  Pour cela aussi, un grand merci. Victoria, Guerrero, et tous les autres ont à nouveau "fonctionné".

 

 

 

Jeudi 29 mai, jour de l'ascension.

Corinne FRUCTUS, Stéphane MORASSUT, Anaïs Gaëlle LOZARC'H étaient bien au rendez-vous. Messe le matin avec les paroisses du secteur et les interventions de Corinne et Anaïs, repas partagé sous le soleil pour arriver au concert. Un méchant virus a poussé les artistes à modifier le programme, mais l'émotion, la joie, la beauté, tout y était. MErci à vous trois, vous quatre devrais-je dire, je n'oublie pas la jeune Jeanne. En voici une qui n'a rien perdu de la prestation de ses parents. 

A bientôt, vous nous être chers. 

 

 

 

 

LE 12 juin, nous avons eu un concert tout à fait différent de ceux dont nous avons l'habitude.  Une compagnie de 15 jeunes acteurs formés au chant grégorien nous a proposé des pièces splendides, envoûtantes, tirées de manuscrits franciscains. Leur interprétation du cantique des cantiques s'est faite en prenant toute l'église comme scène. Décoiffant? Certes... Mais tellement magique. Cette troupe,  composée d'acteurs de 10 nationalités, et de plusieurs cultures, part maintenant pour l'abbaye de Pontigny, où elle est attendue pour célébrer les 900 ans de cette merveille cistercienne. 

 

 

Dimanche 22 juin. 

Grand merci au choeur St GERMAIN. Leur interprétation du Messie de HANDEL, précise et enthousiaste, a emballé les 180 auditeurs. Quel beau dimanche ils nous ont offert!! 

 

Dimanche 14 septembre.

Nous étions plus de 250 à bénéficier de ce moment fort. Josquin et Victoria ont encore fait sensation. Le choeur de la "XXVème académie de musique sacrée de la renaissance"  se retrouvait après deux mois de maturation, l'émotion était là.

Alternance d'incipit recueillis ou glorieux, réponses du choeur manifestement plein de son sujet, solistes précis, instrumentistes talentueux, direction haute en couleurs et riche en nuances... 

Que ces partages sont bons à vivre!

 

 

Dimanche 21 septembre

Josquin Despres, comme la semaine dernière. Mais servi par un quator a capella. Et sacrément bien servi.

Les membres d'Abelard pourraient se dire à la pointe de la mode: parité homme femme, des moins de 20 ans et des plus de 60... Mais je crois qu'ils s'en fichent. Leur sujet est ailleurs. Josquin tel qu'ils le vivent est toujours d'actualité.

Les pièces demandaient de la virtuosité, mais elles ont été reçues avec facilité par une assemblée charmée qui est restée longtemps après le concert, dans cette nef qui n'avait pas encore fini de restituer la musique. Nous étions décidément bien, très bien, ce dimanche soir. 

 

 

Dimanche 12 octobre. 

La maîtrise saint Christophe nous a apporté le solei qui pouvait manquer dehors. Soutenus par un organiste talentueux, jonglant entre les deux orgues, ils nous ont enthousiasmés par leurs interprétations de Bach, Duruflé, Neukomm, Gounod, Fauré... La direction, précise, chaleureuse, réussit à transmettre le génie de ces compositeurs. 

les jeunes étaient accompagnés par quelques jeunes adultes, anciens de la maîtrise. Ensemble, ils tirent un magnifique parti de l'acoustique de l'église. Les voix épatantes, le mot est faible, sont au service du sens de ce qu'ils chantent. Cette invitation à la prière a été saisie par de nombreux auditeurs.

 

Merci mille fois pour ce grand moment de musique partagée. Que ces instants sont précieux!

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau